Downloads   Galeries   Livre d´or   Partenaires   Contact   Vidéos   Forums   Liens   
  Accueil
  Actualité
  Agendas
  Organisation
  Projets
  Communauté
  Perdu de vue
  Annonces
  Audios
  Culture
  Sports
  Interviews
  Santé
  MAKEA-WORLD News
  Direction MWA
  Bureau MWA Cameroun
  Le Sénat MWA
  Histoire du quartier Makea


Reservé aux membres enregistrés !

username:

Password:



Enregistrez vous

Avez vous perdu votre login?




De Chedjou-Management.info

Makea Dasso Lek

makeagermany · M.A.G-Makea e.V

Association des femmes Camerounaise de Ffm. :Cameroun Meet The World

Makea World

Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971)

Camerounlink.net



24.02.2012

Carnage des Eléphants: L’Union Européenne fait pression sur le Cameroun/Près de 500 éléphants ont ét 

La carcasse d´un éléphant dans le parc national de Bouba Ndjidda - 16/02/2012.
Photo: © AP/SIPA/AP


La montée galopante du grand braconnage dans les aires protégées, principalement avec le cas récent du carnage des éléphants orchestré par les chevaliers soudano-tchadiens dans le parc national de Bouba Ndjidda, inquiète le chef de la délégation de l’Union-européenne au Cameroun.

D´abord le contexte. Depuis plus d´une décennie, si on s´en tient aux informations collectées à bonne source au ministère des forêts et de la faune, le braconnage à grande échelle des pachydermes continue à défrayer la chronique malgré les mesures prises par les gouvernements de plusieurs pays africains avec l´appui des organismes et Ong œuvrant dans la conservation. Le cas le plus grave, ayant déchaîné les .colères et le déchantement général, reste le carnage perpétré en début d´année au niveau du Parc national de Bouba Ndjidda, par des chevaliers dont on estime être des soudano-tchadiens en transit par le Parc national de Sena Dura au Tchad. Selon des sources dignes de foi, ces braconniers, armés d´armes automatiques de marque kalachnikov, ont mené des multiples agressions dans le parc entre le 5 et 24 janvier 2012. Un nombre important d´éléphants a été abattu. Au cours de cette période ils ont procédé à l´extermination d´éléphants de taille, d´âge et de sexe confondus. Si le nombre exact d´animaux tués au cours de ce carnage reste encore à déterminer, une certaines opinion fait état de plus d´une cinquantaine à deux cents éléphants abattus. «Il s´agit là d´un véritable massacre. A cette allure, il ne restera plus un seul pachyderme en vie. Le désastre est profond et affligeant», s´indigne un éco garde.

Face à la complaisance et l´inertie du gouvernement camerounais, dont l´importance de la décimation des espèces protégées ne semble pas suggérer des mesures offensives de répression et de surveillance, l´Union européenne, par la voix de Raul Mateus Paula, ambassadeur et chef de la délégation au Cameroun, a tiré la sonnette d´alarme. En date du 13 février, il a saisi par voie de courrier, le ministère des forêts et de la faune, pour lui signifier l´urgence qu´il y a pour le Cameroun, de constater que le phénomène du grand braconnage dans les aires protégées en général et les complexes transfrontaliers en particulier a pris des proportions inquiétantes ces derniers temps. Ale croire, le carnage a atteint une cote d´alerte qui impose au Cameroun de prendre le Taureau par les cornes. Le chef de la délégation de l´Union européenne au Cameroun, n´a pas fait que saisir le ministère des forêts. Sachant le rôle, la complaisance, les basses manœuvres, le trafic d´influence et la prise d´intérêts que certaines administrations ont dans le commerce illicite du bois et des produits fauniques, Raul Mateus Paula, a fait copie de sa correspondance au secrétaire général de la présidence de la République, aux services du premier ministre, au ministre de la Justice et Garde des Sceaux, au ministre de l´Administration territoriale et de la décentralisation et au ministre du tourisme. Selon nos sources, l´ambassadeur de l´Union européenne au Cameroun, compte si rien n´est fait, maintenir la pression sur le Cameroun, en sollicitant l´appui des ambassadeurs des pays occidentaux. Sa démarche trouve une légitimation dans le sens où, il est question de prendre la situation à bras le corps dans le but de mettre rapidement fin au carnage perpétuel; pour l´intérêt de la biodiversité, la survie de l´industrie touristique au Cameroun; davantage pour des questions de souveraineté et de sécurité nationale.


Des statistiques et chiffres qui fâchent

Un tour dans les services du ministère des forêts et de la faune, à la vue des chiffres, l’observateur curieux est atteint de colère et d´indignation. En attendant les statistiques sur les années 2010 et 2011, pour la seule année 2009, l´an a enregistré: 283 fusils et 1262 munitions, 274 pointes d´ivoire (soit 137 éléphants abattus) saisis, 379 campements détruits. Pour 631 patrouilles faites 230 procès-verbaux ont été dressés. Le braconnage de certaines espèces a pris des proportions si alarmantes au point où certaines espèces sont considérées comme complètement disparues (le cas du rhinocéros noir). S´agissant des accrochages avec les éco gardes camerounais, la situation est alarmante. Les décomptes font état de plus de trois (03) décès par an dans l´ensemble des aires protégées. «Au Cameroun, nous assistons depuis quelques temps au carnage des éléphants orchestré par des braconniers puissamment armés en provenance des pays voisins. En effet, au deuxième trimestre de l´année dernière, plus de dix (10) éléphants ont été abattus dans le Parc national de la vallée du Mbéré et dans d´autres aires protégées comme le Parc national de Lobeké. En février 2010, 15 éléphants ont été abattus au Parc national de Bouba Ndjidda. 44 pointes d´ivoires (22 éléphants) saisies dans le département de la Boumba et Ngoko», affirme un haut cadre du Minfof.

© Souley ONOHIOLO | Le Messager


Près de 500 éléphants ont été tués en moins de deux mois au Cameroun


Le Cameroun est devenu le cimetière des éléphants. Près de 500 éléphants ont été tués par des braconniers soudanais et tchadiens dans le parc national de Bouba Ndjidda dans le nord-est du Cameroun, selon le conservateur de ce parc, Mathieu Fomepa.

"De façon formelle, nous avons fait un décompte de 458 carcasses", a-t-il ajouté, précisant que "ces chiffres doivent être en deçà de la réalité parce que le parc s´étend sur 220 000 hectares et ce n´est pas facile de le parcourir pour avoir des données exactes", explique Mathieu Fomepa.

Impunité des braconniers

Ces braconniers sont "équipés d´armes de guerre automatiques, opérant en groupes organisés et progressant à cheval. (...) Rien ne semble pouvoir les arrêter dans cette quête effrénée d´ivoire qu´ils débutent en Centrafrique mi-novembre, poursuivent au Tchad en décembre et qu´ils clôturent au Cameroun en janvier", explique Céline Sissler-Bienvenu pour le Fonds international pour la protection des animaux (Ifaw) sur le site de l´organisation.

De sources concordantes, le braconnage dans les parcs animaliers au Cameroun est en recrudescence depuis plusieurs mois. Selon des experts interrogés récemment par l´AFP, le trafic d´ivoire dans la sous-région prend majoritairement la direction de l´Asie. "Le nombre d´éléphants vivant au Cameroun (...) oscillerait entre 1 000 et 5 000 individus, selon les chiffres de l´Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) datant de 2007", rapporte Le Monde (article payant). Et le WWF, cité par le quotidien déplore l´impunité dont jouissent les braconniers:"Dans toute l´Afrique centrale, nos efforts sont anéantis parce que la loi n´est pas appliquée. Les braconniers ne sont jamais condamnés, alors ils reviennent".

© AFP


Makea World Social Programme: Aidez-nous a aider

Pour nous remercier d´avoir mis cet article à votre disposition, vous
pouvez aider le programme social de Makea World à lutter contre la
pauvrêté, les maladies et l´analphabétisme des plus faibles. Merci !


Le portail makea-world.com veut aider les enfants de Makea dans les domaines suivants par des actions concrêtes:

-L´eau potable pour tous

-Education pour tous

-Lutter contre la Malaria

Comment soutenir le programme?

-Par le soutien financier des programmes et projets qui existent sur place et qui agissent déjà dans ces directions.

-Par la location de nos espaces publicitaires

-Par votre engagement pour cette juste cause


La seule chose qu´on vous demande est de recommender à vos amis(es) et
connaissances de visiter régulièrement notre portail makea-world.com
soutenez les plus faibles avec vos clics.

Nous vous informerons régulièrement par le site sur les projets qui ont été réalisés avec votre apport.

Toute l´équipe de Makea World vous remercie grandement pour votre action pour les couches sociales les plus défavorisées.
La direction
 

Source:  | Hits: 3418 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Quel avenir judiciaire pour Laurent Gbagbo et ses proches ?
( | 28.04.2011 | 5871 hits  | 0 R)

  Amerique: Barack Obama publie tout son acte de naissance
( | 28.04.2011 | 5834 hits  | 0 R)

  Partenariat: Entre Makea-World.com & Kamerun-lesite.org plus l´interview de Thomas Deltombe
( | 28.04.2011 | 5809 hits  | 0 R)

  RD Congo / Documentaire: «Qui a tué Laurent-Désiré Kabila ?»
( | 28.04.2011 | 5792 hits  | 0 R)

  Cameroun: Eviter un conflit postélectoral
( | 28.04.2011 | 5323 hits  | 0 R)

  Libye : objectif Kaddafi
( | 28.04.2011 | 5112 hits  | 0 R)

  Libye :« Obama, mon petit-fils africain, veut me tuer, priver notre pays de liberté »
( | 28.04.2011 | 4545 hits  | 0 R)

  Avril, mois des commémorations: Le Sénégal, 1er pays africain à commémorer la traite des noirs
( | 27.04.2011 | 9928 hits  | 0 R)

  Afrique: Origine des langues (1/2) : c´est en Afrique que l´homme a parlé
( | 27.04.2011 | 6555 hits  | 0 R)

  Cameroun-Politique : Trois opposants au pouvoir
( | 27.04.2011 | 5081 hits  | 0 R)

  LIBYE-GUERRE : L’appel de Kadhafi à l’Afrique contre l’agression colonialiste sera-t-il entendu ?
( | 27.04.2011 | 4821 hits  | 0 R)

  La rapine du siècle : l’assaut des volontaires sur les fonds souverains libyens
( | 27.04.2011 | 4725 hits  | 0 R)

  Côte d´Ivoire : Laurent Gbagbo et ses proches dans le collimateur de la justice
( | 27.04.2011 | 4500 hits  | 0 R)

  Armée burkinabè : les raisons de la colère
( | 27.04.2011 | 4002 hits  | 0 R)

  Côte d´Ivoire : «Après l’élection, Gbagbo a perdu contact avec la réalité»
( | 26.04.2011 | 7320 hits  | 0 R)

  Sarkozy et Berlusconi à Rome pour sceller leur réconciliation sur le dossier des migrants nord-africains/Immigrés : coûts et bénéfices
( | 26.04.2011 | 6104 hits  | 0 R)

  Le paludisme recule quand on y met les moyens humains et financiers
( | 26.04.2011 | 4811 hits  | 0 R)

  Cameroun,Branle-bas à Etoudi : Un Boeing survole le palais présidentiel et installe la panique
( | 26.04.2011 | 4412 hits  | 0 R)

  Cameroun : les « médicaments de la rue » ont la peau dure
( | 26.04.2011 | 4357 hits  | 0 R)

  Au Nigeria, plus de 500 morts dans les violences postélectorales
( | 25.04.2011 | 7479 hits  | 0 R)

  Libye: L´Otan frappe la résidence de Kadhafi
( | 25.04.2011 | 6338 hits  | 0 R)

  Point de vue: De nouveaux outils pour financer les défis d´une nouvelle Afrique
( | 25.04.2011 | 5666 hits  | 0 R)

  Cameroun-Braquage d’Ecobank : Des militaires camerounais impliqués/Vérité et demi-vérités
( | 25.04.2011 | 5494 hits  | 0 R)

  Alassane Ouattara réussira-t-il à relever la Côte d´Ivoire ?
( | 25.04.2011 | 5332 hits  | 0 R)

  Les Burkinabè attendent les preuves concrètes d´un changement
( | 23.04.2011 | 7267 hits  | 0 R)

  Cameroun-Présidentielle 2011 : Paul Biya sera candidat
( | 23.04.2011 | 7018 hits  | 0 R)

  Côte d´Ivoire : Simone Gbagbo en résidence surveillée à Odienné/Pascal Affi N´Guessan quitte sa résidence surveillée pour le Golf Hôtel
( | 23.04.2011 | 5447 hits  | 0 R)

  Kaddafi et moi
( | 23.04.2011 | 5398 hits  | 0 R)

  France: Paris envisage de suspendre les accords de Schengen/Pour le PS, la suspension des accords de Schengen "n´est pas une solution"
( | 23.04.2011 | 4521 hits  | 0 R)

  Burkina Faso : Blaise Compaoré s´octroie la Défense dans son nouveau gouvernement
( | 22.04.2011 | 6784 hits  | 0 R)

  France: Sarkozy vante son bilan
( | 22.04.2011 | 6553 hits  | 0 R)

  En Côte d´Ivoire, Alassane Ouattara poursuit ses consultations
( | 22.04.2011 | 6098 hits  | 0 R)

  Douala s’inquiète de ses enfants de la rue
( | 22.04.2011 | 5653 hits  | 0 R)

  Cameroun-Election présidentielle : la nouvelle règle du jeu
( | 22.04.2011 | 5567 hits  | 0 R)

  La « Françafrique » est née au Cameroun
( | 22.04.2011 | 5453 hits  | 0 R)

  Cameroun-Présidentielles 2011 : Paul Biya redoute le syndrome ivoirien !
( | 21.04.2011 | 8281 hits  | 0 R)

  Inspections générales : Le rappel à l’ordre du Contrôle supérieur de l’Etat
( | 21.04.2011 | 7009 hits  | 0 R)

  Cameroun-Passation de service : Mbarga Nguélé fait expulser Mbia Meka
( | 21.04.2011 | 6238 hits  | 0 R)

  Le mariage de William et Kate célébré comme "une parenthèse enchantée"
( | 21.04.2011 | 6144 hits  | 0 R)

  Proche-Orient: L´Etat palestinien naîtra-t-il à l´ONU cet automne ?
( | 21.04.2011 | 6087 hits  | 0 R)

  Remaniement au Mali : la surprise du chef
( | 21.04.2011 | 6055 hits  | 0 R)

  Nigeria: le président renforce la sécurité, élection des gouverneurs maintenue
( | 21.04.2011 | 5952 hits  | 0 R)

  Côte d´Ivoire : retour au calme difficile à Abidjan
( | 21.04.2011 | 5917 hits  | 0 R)

  Côte d´Ivoire : les FRCI attaquent "IB" et son "commando invisible"/Côte d´Ivoire : "IB" veut sa part de la victoire contre Gbagbo
( | 21.04.2011 | 5531 hits  | 0 R)

  Cameroun: Des boutiques de Chinois scellées
( | 21.04.2011 | 5234 hits  | 0 R)

  Cameroun-Accidents de la route: Douala-Yaoundé : Dans la nuit, vers la mort
( | 21.04.2011 | 5096 hits  | 0 R)

  Libye : qui sont les rebelles du CNT ?
( | 21.04.2011 | 4632 hits  | 0 R)

  La crise ivoirienne, une passion camerounaise
( | 21.04.2011 | 4443 hits  | 0 R)

  Dégâts des mutineries et retour progressif au calme au Burkina Faso
( | 20.04.2011 | 8409 hits  | 0 R)

  ONU: Rousseff réaffirme la "nécessité" d´une réforme du Conseil de sécurité
( | 20.04.2011 | 7270 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |  16 |  17 |  18 |  19 |  20 |  21 |  22 |  23 |  24 |  25 |  26 |  27 |  28 |  29 |  30 |  31 |  32 |  33 |  34 |  35 |  36 |  37 |  38 |  39 |  40 |  41 |  42 |  43 |  44 |  45 |  46 |  47 |  48 |  49 |  50 |  51 |  52 |  53 |  54 |  55 |  56 |  57 |  58 |  59 |  60 |  61 |  62 |  63 |  64 |  65 |  66 |  67 |  68 |  69 |  70 |  71 |  72 |  73 |  74 |  75 |  76 |  77 |  78 |  79 |  80 |  81 |  82 |  83 |  84 |  85 |  86 |  87 |  88 |  89 |  90 |  91 |  92 |  93 |  94 |  95 |  96 |  97 |  98 |  99 |  100 |  101 |  102 |  103 |  104 |  105 |  106 |  107 |  108 |  109 |  110 |  111 |  112 |  113 |  114 |  115 |  116 |  117 |  118 |  119 |  120 |  121 |  122 |  123 |  124 |  125 |  126 |  127 |  128 |  129 |  130 |  131 |      ... >|



 



 
Powered by : CLC-Networks  |   WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks