Downloads   Galeries   Livre d´or   Partenaires   Contact   Vidéos   Forums   Liens   
  Accueil
  Actualité
  Agendas
  Organisation
  Projets
  Communauté
  Perdu de vue
  Annonces
  Audios
  Culture
  Interviews
  Sports
  Santé
  MAKEA-WORLD News
  
  Histoire du quartier Makea


Reservé aux membres enregistrés !

username:

Password:



Enregistrez vous

Avez vous perdu votre login?




Makea Dasso Lek

makeagermany · M.A.G-Makea e.V

Association des femmes Camerounaise de Ffm. :Cameroun Meet The World

Makea World

Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971)

Camerounlink.net



24.02.2012

MALI / Amadou Toumani Touré: Le président du Mali sur RFI: «Je suis prêt à partir» 

Amadou Toumani Touré, le président malien.
Getty Images

Dans une interview accordée à Alain Foka, sur RFI, le président du Mali, Amadou Toumani Touré affirme qu’il est «prêt à partir» en dépit de la situation qui prévaut dans le nord de son pays. Nous publions, en avant-première, les points clés de son intervention. Vous pourrez écouter l’intégralité de cet entretien dans le «Débat africain» qui sera diffusé dimanche 26 février à 08h10 TU et à 22h10 TU.

Le Mali doit organiser, au mois de juin, une élection présidentielle dans un climat de guerre dans le nord du pays. Depuis le 17 janvier dernier, le Mouvement de libération de l’Azawad (MNLA) et d’autres rebelles touaregs mènent une offensive visant à obtenir l’indépendance de cette région. A ceux qui accusent le président malien de ne pas vouloir mettre fin à cette rébellion qui entraverait le bon déroulement des élections et qui lui permettrait ainsi de se maintenir au pouvoir, Amadou Toumani Touré confirme l’organisation des élections et se dit «prêt à partir».

Nous mettrons tout en œuvre pour que les conditions soient réunies et qu’au plus tard, le 10 juin, nous ayons un président de la République librement et démocratiquement élu. Cela fait 50 ans que le problème du Nord existe. Nos aîés l’ont géré ; nous le gérons et nos cadets continueront à le gérer. Ce problème ne finira pas demain. Par conséquent, je ne crois pas que cela soit censé de penser que la meilleure manière de rester, c’est de faire la guerre.

S’il y avait à choisir entre le Mali et la guerre, je choisirai le Mali. Je suis prêt à partir ; je m’en irai et je souhaite, de tout mon cœur, que le Mali ait un président démocratiquement élu. Ce sera une victoire de la démocratie, bien plus importante que celle de la guerre.

Cela me fait mal d’entendre dire que je laisse faire une guerre pour pouvoir rester au pouvoir. Rester à faire quoi ? Je suis déjà parti. Je partirai. D’abord, je respecte la constitution que j’ai faite moi-même et ensuite j’aurai une autre vie après le pouvoir.

Ecoutez un extrait sur les élections


Amadou Toumani Touré considère que l’intégrité du territoire n’est pas menacée et qu’il n’y aura pas de période de transition.

Il n’est dit dans aucun article de la Constitution, qu’en cas de menace de l’intégrité du territoire, une période de transition est prévue. Quoi qu’il arrive sur le terrain, la mission fondamentale des forces armées est celle d’organiser les élections libres et transparentes.

Ceux qui parlent de transition sont ceux qui sont pressés d’être ministres et convaincus de ne pas arriver au pouvoir par la voie des élections. Vous me parlez d’officiers qui peuvent décider de prendre le pouvoir puisque – disent-ils – je ne veux pas mettre fin à cette rébellion dans le nord du Mali. Mais qui sont-ils ? Je ne les ai jamais rencontrés. Que ce soit clair dans la tête de chacun : il y a des gens (des hommes politiques et des hommes de tous bords) qui sont déjà en train de faire leur petit chemin, parce qu’ils ne veulent pas qu’il y ait des élections et je pense que le plus mauvais service que l’on puisse rendre à notre pays, c’est de ne pas les organiser.

Le nord du Mali est confronté au problème du terrorisme avec notamment la présence du groupe terroriste al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui s’y est développé pendant les dix dernières années – les dix ans de mandat du président Amadou Toumani Touré. A ceux qui l’accusent de laxisme avec le mouvement, il répond qu’il s’agit d’une menace internationale et appelle les Etats de la région à le combattre ensemble.

Aqmi vient de tuer 70 jeunes Maliens. Vous pensez que nous avons été laxistes ?! Il y a deux, trois ans, nous avons perdu une trentaine de jeunes Maliens dans la guerre contre Aqmi. Vous pensez que nous avons été laxistes ?! Aqmi est une menace venue d’ailleurs ; c’est une menace internationale et c’est une organisation qui a des revendications plus lointaines qu’on ne le croit. Aqmi est internationale et interrégionale.

Ecoutez un extrait sur Aqmi


Nous pensons que pour combattre Aqmi, un seul pays n’a pas les moyens suffisants. La guerre contre le terrorisme n’est pas seulement militaire ; c’est un problème de développement, de sécurité et de défense.

La solution contre Aqmi ? Nous l’avons. Depuis 2006, j’ai demandé une conférence de chefs d’Etat et je n’ai pas réussi à l’avoir. Nous avons perdu six ans. Aqmi est une organisation internationale et transfrontalière ; la réponse doit être, par conséquent, transfrontalière. Comment font ces hommes pour vivre ? Où se rabattent-ils ? Où est-ce qu’ils mangent ? Le Mali s’est dit qu’il faut approuver un programme de cinq ans et créer une cohabitation qui ne soit pas profitable à Aqmi. Nous devons planifier et dégager des textes juridiques avec les pays de la région et occuper, avec nos armées, toute cette zone saharo-sahélienne.

Les gens d’Aqmi sont en mouvement constant, allant de frontière à frontière et c’est pour cela qu’il faut que, tous ensemble, on bloque. Le Mali est partisan de tout cela.

Le trafic de drogue est également un des points clefs de cette interview. Le président malien s’insurge lorsque des complicités au sein de sa propre armée sont évoquées et qu’on le soupçonne de fermer les yeux.

Ce n’est pas vrai ! S’il y a des complicités, c’est au niveau du MNLA. Les 300 à 350 véhicules qui se promènent dans cette bande ont besoin de carburant ; de pneus ; d’huile ; de réparations. Tous ces narcotrafiquants ont besoin de logistique et d’alimentation. Qui les nourrit ? Où se ravitaillent-ils ?

Pour quelles raisons fermerions-nous les yeux ? Nous nous battons contre un trafic transfrontalier ; nous détenons des hommes ; nous les mettons en prison… et vous pensez que nous fermons les yeux ?! C’est une accusation gratuite. Pour arriver jusqu’ici, la drogue est bien partie de quelque part. Nous, on ne plante pas de drogue dans le désert ; il n’y a pas un arbre qui pousse. Donc, d’où est-ce qu’elle vient ?

Ecoutez un extrait sur le trafic de drogue


La drogue est intercontinentale ; elle ne nous est pas destinée mais nous sommes une zone de passage, malgré nous. Lutter contre ce trafic exige un large dispositif qui implique plusieurs pays, plusieurs continents et plusieurs services qui ont, chacun, une part de responsabilité. Par conséquent, dire que nous fermons les yeux, c’est trop dire. Nous nous battons avec les moyens que nous avons.

Par RFI


Makea World Social Programme: Aidez-nous a aider

Pour nous remercier d´avoir mis cet article à votre disposition, vous
pouvez aider le programme social de Makea World à lutter contre la
pauvrêté, les maladies et l´analphabétisme des plus faibles. Merci !


Le portail makea-world.com veut aider les enfants de Makea dans les domaines suivants par des actions concrêtes:

-L´eau potable pour tous

-Education pour tous

-Lutter contre la Malaria


Comment soutenir le programme?

-Par le soutien financier des programmes et projets qui existent sur place et qui agissent déjà dans ces directions.

-Par la location de nos espaces publicitaires

-Par votre engagement pour cette juste cause


La seule chose qu´on vous demande est de recommender à vos amis(es) et
connaissances de visiter régulièrement notre portail makea-world.com
soutenez les plus faibles avec vos clics.

Nous vous informerons régulièrement par le site sur les projets qui ont été réalisés avec votre apport.

Toute l´équipe de Makea World vous remercie grandement pour votre action pour les couches sociales les plus défavorisées.
La direction
 

Source:  | Hits: 4090 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Cameroun-Adieux aux Lions: Décision irrévocable ou nouveau caprice d’un enfant gâté?/Samuel Eto’o: Clap de fin d’une légende du football africain?
( | 10.09.2013 | 3871 hits  | 0 R)

  Tournoi de la paix de Douala 2ème 6 éme édition 2013: L’APOTHÉOSE MAKEA A L’HONNEUR, ET REMPILE LE TROPHÉE DE LA PAIX.
( | 09.09.2013 | 5253 hits  | 0 R)

  Cameroun : Choix de raison
( | 09.09.2013 | 5083 hits  | 0 R)

  Cameroun: Les Lions qualifiés pour le dernier tour éliminatoire de la Coupe du monde/Samuel Eto´o sur le point de quitter les Lions indomptables ?
( | 09.09.2013 | 5067 hits  | 0 R)

  Cameroun-Climat social: Les dossiers chauds qui attendent Paul Biya
( | 09.09.2013 | 4913 hits  | 0 R)

  Cameroun: l’insécurité crée des tensions à l’est du pays avec les réfugiés centrafricains/Centrafrique: des villages autour de Bossangoa sous le contr
( | 09.09.2013 | 4692 hits  | 0 R)

  Cameroun-Inertie: Le Cameroun est-il gouverné ?
( | 09.09.2013 | 4429 hits  | 0 R)

  Affaire de l´ avion présidentiel: Paul Biya pique une colère noire… -
( | 08.09.2013 | 5226 hits  | 0 R)

  Cameroun-RCA-Borongo: grand déploiement de l´armée camerounaise/l’assassin Séléka du commissaire Ngando extradé
( | 08.09.2013 | 5085 hits  | 0 R)

  Cameroun: la fille du premier président se rallie à Paul Biya/Aminatou Ahidjo parie sur la réconciliation et la concorde
( | 08.09.2013 | 4430 hits  | 0 R)

  Legislatives et municipales 2013 : en route contre le RDPC
( | 06.09.2013 | 5197 hits  | 0 R)

  France - Révisionnisme : la guerre du Cameroun ignorée
( | 06.09.2013 | 5062 hits  | 0 R)

  Cameroun: Quelque 10 000 observateurs attendus pour le double scrutin du 30 septembre
( | 05.09.2013 | 5806 hits  | 0 R)

  Revendications: les vendeurs à la sauvette veulent marcher sur Yaoundé
( | 05.09.2013 | 5476 hits  | 0 R)

  Municipales 2013: les listes électorales additives des candidats disponibles
( | 05.09.2013 | 5269 hits  | 0 R)

  Mondial 2014/éliminatoires: les Camerounais s´attendent à un match difficile face à la Libye dimanche à Yaoundé
( | 05.09.2013 | 4948 hits  | 0 R)

  Actualité: Août 2013 10 grammes d’info, 10 minutes de lecture avec Gerard Philippe Kuissu
( | 05.09.2013 | 4411 hits  | 0 R)

  Cameroun-Intoxication alimentaire: la viande de porc fait deux morts à Dschang
( | 04.09.2013 | 5722 hits  | 0 R)

  Philemon Yang prescrit l’accélération du financement de la décentralisation
( | 04.09.2013 | 5641 hits  | 0 R)

  Cameroun-Manuels scolaires: 80 000 livres pour les enfants démunis
( | 04.09.2013 | 5027 hits  | 0 R)

  Cameroun-Municipales 2013 : où sont passées les listes électorales définitives ?/Scrutin du 30 septembre: l’impression des bulletins est terminée
( | 04.09.2013 | 5026 hits  | 0 R)

  Cameroun: Aminatou Ahidjo a-t-elle rallié Paul Biya ?/Cameroun: Les propositions de Mme Aminatou Ahidjo à Paul Biya à la faveur des élections Législat
( | 04.09.2013 | 4297 hits  | 0 R)

  RCA/Cameroun: une ville frontière en état de siège?/les transporteurs camerounais peinent à acheminer l’aide humanitaire
( | 04.09.2013 | 4216 hits  | 0 R)

  Garoua: le retour de la fille d’Ahidjo fait des vagues
( | 02.09.2013 | 6034 hits  | 0 R)

  Affaire Sodecoton: vers la libération de Iya Mohammed
( | 02.09.2013 | 5371 hits  | 0 R)

  Lundi 02 septembre 2013, c’est la rentrée des classes au Cameroun/Enseignement supérieur au Cameroun: plus de 140 faux diplômes détectés en 6 mois
( | 02.09.2013 | 4674 hits  | 0 R)

  Cameroun - Tractations: Biya rencontrera Hollande à Bamako
( | 02.09.2013 | 4667 hits  | 0 R)

  France: l’ex-ambassadeur controversé Boris Boillon arrêté avec une valise pleine de billets
( | 31.08.2013 | 5994 hits  | 0 R)

  Remaniement ministériel: le gouvernement sera renouvelé à plus de 60%
( | 31.08.2013 | 5582 hits  | 0 R)

  Cameroun,Ministère des Finances:Alamine Ousmane Mey met Hysacam à genou et « chasse » le DGA
( | 31.08.2013 | 5115 hits  | 0 R)

  Centrafrique: ouverture à Bangui du premier procès d´anciens rebelles de la Seleka/ En Centrafrique, il faut une intervention «longue, civile et milit
( | 31.08.2013 | 4886 hits  | 0 R)

  Cameroun-Indépendance d´Elecam: Et si Marafa avait raison ?/Issa Tchiroma: «Marafa n’est pas une menace»
( | 31.08.2013 | 4160 hits  | 0 R)

  La SOPECAM livre ses premiers matériels électoraux
( | 30.08.2013 | 6167 hits  | 0 R)

  190 milliards de Fcfa en circulation dans les tontines camerounaises/Le revers de l’exigence des emballages biodégradables au Cameroun
( | 30.08.2013 | 5437 hits  | 0 R)

  Cameroun-Rca: des soldats de Bozizé foncent sur Bertoua
( | 30.08.2013 | 5205 hits  | 0 R)

  Cameroun: le temps des églises «réveillées»
( | 30.08.2013 | 4748 hits  | 0 R)

  Cameroun,Ekounou: pour une promesse de voyage en occident, elle sacrifie son fils de quatre ans.
( | 30.08.2013 | 4723 hits  | 0 R)

  Législatives et municipales du 30 septembre 2013: la campagne avant la campagne
( | 30.08.2013 | 4557 hits  | 0 R)

  Les Etats-Unis prêts à intervenir seuls en Syrie/Revue de presse française: Syrie, allô Bagdad ?
( | 30.08.2013 | 3687 hits  | 0 R)

  Cameroun - Transferts: Samuel Eto’o signe à Chelsea
( | 29.08.2013 | 5461 hits  | 0 R)

  Cameroun-Bafoussam: Le chef de l´Etat offre 75 millions sinistrés du marché B
( | 29.08.2013 | 5318 hits  | 0 R)

  Cameroun-Bakassi: Le Bir dénonce le comportement des policiers et gendarmes
( | 29.08.2013 | 5014 hits  | 0 R)

  Cameroun: Des signes d´une accélération de la croissance
( | 29.08.2013 | 4782 hits  | 0 R)

  La CEEAC juge inacceptables les exactions contre la population à Bangui/Situation en RCA: Face à l’incurie de l’Afrique, la France met les pieds dans
( | 29.08.2013 | 4141 hits  | 0 R)

  Chambre des comptes: Fame Ndongo, Moukoko Mbonjo et Marie Claire Nnana épinglés
( | 28.08.2013 | 5318 hits  | 0 R)

  Tonnes de riz avariés au port de Douala: soupçons autour de l’analyse d’un laboratoire français
( | 28.08.2013 | 4626 hits  | 0 R)

  Cameroun: Aminatou Ahidjo retrouve sa terre natale enfreignant la règle maternelle
( | 27.08.2013 | 5967 hits  | 0 R)

  Cameroun et Centrafrique: relations diplomatiques fragiles
( | 27.08.2013 | 5506 hits  | 0 R)

  Contentieux pré-électoral: comment l’examen des recours a été bâclé - Pas moins de 3450 dossiers traités par heure
( | 27.08.2013 | 5328 hits  | 0 R)

  Cameroun-Opération Epervier: Ces autres listes que Dooh Collins remet à Paul Biya à Baden Baden
( | 27.08.2013 | 4473 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |  16 |  17 |  18 |  19 |  20 |  21 |  22 |  23 |  24 |  25 |  26 |  27 |  28 |  29 |  30 |  31 |  32 |  33 |  34 |  35 |  36 |  37 |  38 |  39 |  40 |  41 |  42 |  43 |  44 |  45 |  46 |  47 |  48 |  49 |  50 |  51 |  52 |  53 |  54 |  55 |  56 |  57 |  58 |  59 |  60 |  61 |  62 |  63 |  64 |  65 |  66 |  67 |  68 |  69 |  70 |  71 |  72 |  73 |  74 |  75 |  76 |  77 |  78 |  79 |  80 |  81 |  82 |  83 |  84 |  85 |  86 |  87 |  88 |  89 |  90 |  91 |  92 |  93 |  94 |  95 |  96 |  97 |  98 |  99 |  100 |  101 |  102 |  103 |  104 |  105 |  106 |  107 |  108 |  109 |  110 |  111 |  112 |  113 |  114 |  115 |  116 |  117 |  118 |  119 |  120 |  121 |  122 |  123 |  124 |  125 |  126 |  127 |  128 |  129 |  130 |  131 |  132 |  133 |  134 |  135 |  136 |  137 |  138 |  139 |  140 |  141 |  142 |  143 |      ... >|



 



 
Powered by : CLC-Networks  |   WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks